Avant dernière journée de championnat de ce gros mois de Février, la 26ème journée de Ligue 1 nous réserve quelques belles affiches notamment pour Paris, Lyon et St Etienne: les européens de la semaine. Si Paris et Lyon se sont imposés, les stéphanois ont perdu 3-0 à Old Trafford.  Une importante débauche d'énergie pour ces trois club qui devront faire tourner ce week end. 

Source: Flickr

PSG/TFC

 

 

Paris reçoit Toulouse dimanche soir en prime time. Le PSG devrait faire reposer ses stars après son incroyable 8ème de finale contre Barcelone et en vue d'un déplacement à Marseille le week-end prochain. Même avec les soi-disant second couteaux, l'equipe parisienne a de la gueule: Lucas, Guedes, Nkunku, Aurier, Maxwell... Etant toujours invaincue en 2017 - en ayant concédé qu'un match nul contre Monaco- le PSG aura à coeur de réaliser une grosse rencontre face à Toulouse. Ces derniers s'étaient imposés 2-0 contre les Parisiens lors de la 7ème journée. 

De leur côté , les Toulousains ont repris confiance en ce mois de Février. Après un mois de Janvier catastrophique (4 match pour autant de défaite et 1 buts marqué), les hommes de Pascal Dupraz se sont bien repris ces trois dernières recontres ( 2 victoires et 1 match nul) contre des candidats au maintien certes ( Angers, Lorient et Bastia). Néanmoins, l'animation offensive du TFC semble désormais en réussite, la conséquence directe de l'arrivée d'Andy Delort sur le front de l'attaque : le TFC a marqué 9 buts lors de son mois de Février. Les Toulousains ont un coup à jouer dimanche !  Le pressing tout terrain des Toulousains peut-il faire déjouer techniquement les parisiens ? 

Peu en verve à l'exterieur ( 5 victoires, 6 match nul et 5 défaite) on voit mal le TFC l'emporter au Parc des Princes. 

Lyon/Dijon

Coincé à la quatrième place , à 13 points du troisème, les lyonnais voient la concurrence revenir. Car depuis le debut d'année 2017, l'OL a un bilan plus que moyen : 4 victoires pour 5 défaites toutes compétitions confondues. Dès lors, la course pour la quatrième place , directement qualificative en Europa league est relancée : St Etienne n'est qu'à 1 point, Marseille et Bordeaux à 4 points. 

Cette semaine  face à l'AZ Alkmaar , les Gones se sont imposés à l'exterieur 4-1. Leurs qualification en 8ème de finale de l'Europa League est quasiment assuré en attendant le match retour au Parc OL jeudi prochain. Pourtant au niveau prestation , l'OL n'a toujours pas rassuré . L'intensité était présente et suffisante face à un adversaire pas au niveau mais l'animation offensive était encore hésitante. 

Seulement pour la confiance cette victoire fait du bien. En recevant Dijon dimanche au Parc OL , les Gones devront confirmer leur bonne prestation de jeudi. Le 11 titulaires sera différent mais espérons que l'envie soit là. D'autant plus que les Dijon avaient corrigé l'OL  4-2 lors de la 3ème journée. 

Les Dijonnais eux, lutte encore pour le maintien. à seulement 2 et 3 points des premier relégable. Chaque point gratté sera essentiel. Car le mois prochain, Dijon recevra Nice, St Etienne et se déplacera à Rennes. Le FCO tentera un maximum de faire douter un Lyon peu en confiance à domicile entre deux tours d'Europa League. 

Montpellier / St Etienne 

Malgré de très bonne prestation ce mois-ci, les hommes de Galtier se sont vaillament incliné à Old Trafford 3-0. Jamais on aurait pensé revoir un jour les Verts à un tel niveau. Néanmoins, une défaite laisse toujours des sequelles physiques et mentales. En recevant Manchester United jeudi prochain au chaudron, on ne s'étonnera pas que les stéphanois aient la tête ailleurs ce dimanche. Une analyse valable, sans doute légère quand on connait le personnage Galtier prêt à ne rien lacher. Doté cette année d'un effectif suffisament garni, l'ASSE viendra à Montpellier avec un groupe remanié mais néanmoins compétitif. Avec seulement 1 point de retard sur l'OL, St Etienne ne peut voir sa dynamique s'ecrouler. Le jeu aggressif et le pressing constant des Foréziens risuq ebien d'embêter Montpellier. 

Montpellier est , quand à lui, bien calé dans un haut du ventre mou de ce championnat. Pas vraiement en danger direct pour le maintien, le MHSC ne peut espérer de mieux qu'une belle 10ème place en fin de saison. Suite à l'éviction de Frédric Hantz et l'arrivée de Jean-Louis Gasset, es héraultais retrouvent d'avantages de confiance dans le jeu. Car en définitive lorsque l'on voit jouer Montpellier , le niveau technique est bien présent à défaut d'une force mental, de caratère. Le semaine dernière, le club s'est même permis une victoire 3-0 à Nancy, une première victoire à l'extérieur cette saison. Beaucoup plus à l'aise à domicile ( seulement 2 défaites , 6 victoires et 4 nuls) , les Montpellierains veulent avoir le scalp de St Etienne, une autre grosse écurie après Marseille ou le PSG. 

En somme, je vois bien Montpellier l'emporté d'un petit but d'écart ou St Etienne arracher un précieux match nul ce soir.