Ce soir à l'occasion de la 18ème journée de Ligue 1 l'AS St-Etienne reçoit AS Monaco. N'ayant plus gagné depuis la 9ème journée, l'ASSE s'enlise dans le bas du ventre mou de la Ligue 1. Pire , les prestations de l'équipe ne semble pas donner des motifs de satisfaction pour le futur. 

 

Source: Flickr

L'éviction de l'entraineur Oscar Garcia à la suite du derby rhodannien n'aura pas eu,  pour l'instant, l'impact souhaité. En effet, au soir de cette 9ème journée, l'ASSE était encore 3ème du championnnat. Sans victoire depuis , les stéphanois sont 15ème à 2 points du LOSC , le barragiste. 

Au delà du comptable , ce sont surtout les prestations fournies par l'équipe qui étonnent. Car malgré le changement de staff, l'ASSE continue sur sa lancée du début de saison concernant le niveau de jeu proposé. 

Avec l'ambition d'avoir d'avantage de volume de jeu , Oscar Garcia n'a pas su convaincre ni ses dirigeants ni ses joueurs d'avoir la patience de  construire son projet sur le long terme. 

L'interim assuré par Julien Sablé épaulé par Jean-Louis Gasset perdure  sans toutefois apporter satisfaction. Pas de choc psycologique, ni de changement d'attitude des joueurs sur le terrain ne s'est fait ressentir. 

Que faire ? Pour les dirigeants, le choix 'attendre la trêve hivernal pour réaliser tous changement semble être la plus rassurante.  

Changer à nouveau le staff récemment installé ?

 

Une solution plus qu'envisageable et envisagée. La logique souhaiterais le retour d'un coach à forte personnalité sur le banc de l'ASSE et un retour à unjeu plus défensif, plus directe et surtout plus engager sur les duels. 

Ou bien profiter du Mercato d'hiver pour remodeler l'effectif ? 

Certains joueurs prometteurs vont payer une première partie de saison chaotique. Les entrainement post trêve risque d'être primordial pour constituer un groupe homogène et solide pour lancer la deuxième partie de saison. Les étrangers récemment arrivés n'ayant pas encore totalement convaincue risquent d'en payer les pots cassés.  

Les deux solutions sont envisagées. La succession Galtier tourné vers un entraineur étranger avec un jeu offensif n'a pas réussi. Dès lors, l'ASSE semble condamné à refaire du St-Etienne de ces dernière saison. Comme on dit "C'est dans les vieux pots que l'on fait les meilleures soupes".

D'ici là , St-Etienne attend patiemment la trêve.  Encore 2 matchs à tenir.