Hier , le monde du football était focalisé sur le PSG-OM du soir et l'annonce de la blessur de Neymar. Dans ce flot d'informations , une seule m'interpelle vraiment : le SCO d'Angers vient de prolonger son entraineur Stéphane Moulin jusqu'à 2020. Une belle preuve de confiance de la part de l'actuel 17ème de Ligue 1 envers son technicien en chef. 

Source: Flickr

"Pour se construire il faut de la stabilité "  déclare Saïd Chabanne , président du SCO d'Angers depuis 2011. Tient , la même année où Stéphane Moulin devient entraineur de l'équipe première. Deux destins liée à jamais. 

En effet, les deux hommes valident le ticket d'accession  du SCO en 2015 soit trois saisons après le début de leur collaboration.  Suite à 3 autres saisons dans l'élite la confiance entre les deux hommes demeurent malgrè des résultats mitigés. 

La première année en Ligue 1 , le petit poucet SCO d'Angers impressionne puisqu'ils terminent 9ème. Ils profitent de la confiance engendrée par une belle accession dans l'élite la saison précedente et d'un recrutement judicieux à des poste clefs (Angoula, Mangani, Ndoye). Une recette qui fonctionne encore l'an dernier mais qui montre ses limites (12ème position). Lors de cette deuxième saison en Ligue 1 , le SCO d'Angers change son jeu. Oubliée la défense béton et les contres , Angers souhaite avoir davantage la possession de la balle.

Une stratégie audacieuse mais qui souffre cruellement du départ de Cheick Ndoye pour Birmingham en juillet 2017. Dans une position de meneur de jeu reculé , le Sénégalais est le joueur "Box to box" par excellence. Premier rempart mais surtout premier relanceur qui porte le ballon de surface en surface. Une qualité qui plaît beaucoup outre manche. 

Avec ce départ, l'équipe manque d'équilibre et encaisse davantage de but. Finalement le SCO d'Angers récolte plus de points à l'exterieur qu'à domicile. Les Angevins peuvent redouter ses 10 dernières rencontres de la saison puisqu'ils affronteront le PSG, l'OM et Nice mais aussi des concurrents directs comme Metz, Toulouse. 

Alors pourquoi une prolongation de Stéphane Moulin dans ce contexte ? 

La réponse est simple : intelligemment Saïd Chabanne témoigne de sa confiance envers son entraineur. Un geste symbolique qui montre la solidité du club Angevin qui ne redoute pas la relégation et qui continue à faire confiance sportivement à l'entraineur qui lui à permis de remonter en Ligue 1. 

Cette saison le SCO d'Angers s'est toujours imposé face à ses concurrents directs ( 6 victoires cette saison face à Amiens (x2), Lille, Troyes, Dijon, Metz et Caen). A l'horizon de la fin de saison , Angers ne doit pas s'éparpiller et doit montrer sa solidité. Angers est la deuxième équipe ayant réalisé le plus de matchs nul , 10 au total ( 12 pour Montpellier).  Certes cette saison n'est pas satisfaisante en termes comptable, mais Stéphane Moulin a toujours su trouver les solutons pour motiver son groupe.

Le travail dans la continuité pour Angers , la clef d'un maintien assuré.