Pour son dernier match amical international avant la préparation pour le mondial , la France affronte le Russie a St Petersburg. Un ultime test pour Didier Deschamps avec un avant goût de ce que pourra ressembler la Coupe du Monde en Juin. 

Source: Flickr

-4 degrés c'est la température annoncée ce soir à St Petersburg avec quelques risques d'averses. Des conditions de jeu atypiques pour une rencontre internationale de football. Les français vont gouter ce soir a ce que ressemblera la Coupe de Monde 2018 en Juin : un climat continental plutôt frais ( pas désagréable en pour éviter les chaleurs de juin) et l'ambiance singulière d'un stade russe. Il faudra s'acclimater. 

En mars , c'est la reprise du championnat russe après une trêve hivernal de 3 mois à partir du mois de décembre. Une phase de reprise qui concerne bien l'équipe de Russie ce soir puisque la majeure partie de son groupe évolue dans le championnat domestique. Attention donc à la fraicheur physique des joueurs russes qui sauront également appréhender l'atmosphère du stade du Zénith St Petersburg et la météo. 

Ce match amical qui paraissait anodin au début de la trêve internationale a beaucoup plus d'importance pour l'équipe de France depuis sa performance face à la Colombie vendredi soir. Pourtant Didier Deschamps reste serein "  Je l'ai dit au début du stage, je ne vais pas changer d'optique par rapport au résultat de vendredi." Le sélectionneur français semble imperméable à la pression médiatique et populaire qui lui tome dessus depuis vendredi. Et Didier Deschamps a raison, laissons-le travailler tranquillement, loin des polémiques parasites qui servent à combler le vide d'actualité football dans cette trêve international. 

Toutefois, on est en droit d'attendre une certaine réaction de l'équipe de France ce soir face à un adversaire à sa portée. Le sélectionneur va également se servir de ce match pour tester et voir en action certaines tactiques, disposition tactiques et joueurs : "On a un deuxième match qui se présente. On aura des enseignements supplémentaires, parce que c'est un nouvel adversaire, avec des joueurs différents. C'est le moment de donner du temps de jeu avant les décisions finales. Je me répète, c'est la dernière ouverture avant ce qu'il nous attend. Ce dernier match doit servir à ça. "

Un travail dans la continuité pour Didier Deschamps qui utilise sa dernière balle à blanc avant le mondial en témoigne sa composition d'équipe. Mbappé comme attaquant axial, Dembélé-Martial sur les côtés, la reformation d'un trio au milieu de terrains Kanté-Pogba-Rabiot mais aussi de la charnière Koscielny-Umtiti avec comme latéraux Pavard (a droite) et Hernandez ( a gauche). Une équipe qui a de la gueule plus équilibré que vendredi puisque l'on revient à un 4-3-3 classique. 

Reste quelques interrogations : 

Le comportement des latéraux Pavard/Hernandez : 2 latéraux peu portées sur l'offensif qui sécuriseront tout les deux leurs couloirs.

En effet Pavard et Hernandez sont de formation des défenseurs axiaux. Quid de qui compensera la montée offensive de l'autre ? Encore faut-il qu'il y ait des montées offensives étant donné que ni Martial, ni Dembélé ne redescendront défendre sur leurs côtés.

 Le milieu Kanté-Pogba-Rabiot saura-t-il ne pas se marcher sur les pieds ?

Kanté est un gratteur et surtout un joueur box to box. Un rôle que joue également Pogba (dans un autre registre physique) mais aussi Rabiot. Lorsque Kanté et Pogba ont été aligné ensemble, les deux joueurs d'outre manche se focalisait sur une seule de leurs deux qualités : Kanté la recupération et Pogba la relance offensive. Une association qui a très peu fonctionné en définitive, l'un et l'autre préférant pouvoir faire étalage en toute liberté de l'ensemble de leurs qualités. Enfin Rabiot aura à coeur de réaliser une grosse prestation ce soir. Bien qu'étant très performant dans son club, le parisien n'a pas encore de match de référence chez les bleus. Il aura ce soir le rôle de meneur de jeu en retrait lors des phases offensive placée de l'equipe de France. 

Le trio offensif new look 

Ce soir Didier Deschamps parie offensivement sur la jeunesse : Martial-Dembélé-Mbappé respectivement 22, 20 et 19 ans. Très jeune mais aussi très rapide. Trois joueurs très habile techniquement qui peuvent tout les trois évoluer à droite, à gauche comme dans l'axe dans un système en 4-3-3. On devrait voir ce soir beaucoup de permutation entre ces 3 là. Toutefois les anciens monégasques Mbappé et Martial semblent plus enclin à évoluer au poste d'attaquant axial quand Dembélé peut jouer indifféremment sur le côté droit ou gauche. Autre donnée à prendre en compte : qui de ces 3 là jouera le rôle de meneur de jeu offensif avancé ? Plusieurs options :

  • Soit les 3 s'échangeront ce rôle selon la situation de jeu , les 2 autres auront les rôles d'aillier et d'attaquant axial. 
  • Soit celui qui jouera dans l'axe dézonera un maximum pour prendre le rôle de meneur. Les 2 autres,  alors ailiers, auront des courses plongeantes du côté vers l'axe. 
  • Soit aucun des 3 n'aura ce rôle, libre donc aux joueurs du milieu de terrain de monter offensivement pour créer le surnombre et donc occuper le rôle de meneur de jeu. 

En somme beaucoup de questions et sûrement beaucoup de réponses pour Didier Deschamps après la rencontre. La France ne doit pas rater son dernier test avant le mondial, les joueurs en balance ont les cartes entre leurs mains pour gagner leur place au mondial 2018.