Le "Rolland Courbissico". Il y a une semaine a peine l'émission J+1 de Canal + consacré un reportage sur le renversant OM-MHSC de la saison 1998/1999 : 5-4 pour Marseille. 20 ans plus tard, les deux équipes s'affrontent à 21h toujours sur Canal +. Bien des choses on changé dans chaque clubs. Toutefois les 2 équipes s'affrontent pour le hautdu tableau avec pour objectif de décrocher une qualification en Coupe d'Europe : la C1 pour l'OM et la C3 pour le MHSC.

Source: Flickr

Honnêtement on n’attendait pas ces deux équipes à un tel niveau a ce stade de la saison. D'ailleurs cette OM-MHSC programmé pour la 32ème journée de ligue 1 n'avait pas vraiment vocation à faire fantasmer les foules. Pourtant, ce sont bien à l'heure actuelle 2 équipes du haut de tableau qui se rencontre ce soir et en prime time qui plus est. 

L'Olympique de Marseille est toujours à la lutte avec Lyon pour la qualification en Champion's League quand le MHSC se surprend à batailler avec Rennes pour décrocher la 5ème place qualificative pour l'Europa League la saison prochaine. Deux objectifs élevés comme une surprise pour les 2 équipes. Si attendais beaucoup de l'OM cette année, peu de supporters auraient rêvé d'une bonne saison en Ligue 1 et d'un quart de final en Europa League. De même pour le Montpellier Hérault. Malgré le décès de son président Louis Nicollin , le club a retrouvé son identité de jeu avec un Michel Der Zakarian, historique du club, comme guide.

Le MHSC s'est retrouvé sur ses fondamentaux perdu depuis son titre de 2012 , a savoir une défense solide qui encaisse peu de buts ( 26 buts encaissés-2ème défense de Ligue 1), un jeu direct avec beaucoup de contre-attaque, des jeunes joueurs pétri de talent qui montrent leurs nez (Mbenza, Mukiele, Aguilar, Skhiri et Lecomte) et enfin un attaquant axial en pivot qui marque ( Giovanni Sio : 10 buts). Sur des basique et en suivant son ADN, le MHSC est la bonne surprise de se championnat de France 2017-2018. Une bonne saison des héraultais qui aimerait se concrétiser sur une qualification en Europa League. Ce n'était pas l'objectif du début de saison mais l'occasion fait le larron. D'ailleurs il s'agit bien du même constat pour toutes les équipes jouant le 5ème place : Rennes, Nantes, St Etienne et un petit peu moins Nice. 

Cependant le MHSC connait un trou d'air niveau résultat depuis le mois de février ( 9 matchs - 3 victoires - 4 nuls -2 défaites) face à des équipes a sa portée : Dijon, Metz, Strasbourg et Lille. Sans avoir pour autant perdu , la cadence de points pris faiblie.  Malgré une victoire le weekend dernier 1-3 contre Caen, Montpellier doit retrouver un peu de confiance et de régularité dans ce sprint final.

Mais on le sait le MHSC aime affronter les grosse écuries du championnat. Le club peut se targuer d'avoir pu tenir en échec cette année l'OL, le PSG, Nice , Mocaco et même l'OM. Avec un jeu assez restrictif et efficace, Montpellier peut causer pas mal de soucis à l'OM. En effet, l'Olympique de Marseille est souvent critiquée cette année pour n'avoir pas su gagner lors de match important en championnat : la preuve de la dernière défaite face à l'OL, un adversaire direct, le 18 mars. 

De même, ce match comptant pour la 32ème journée de Ligue 1 s'intercale entre les 2 matchs aller-retour du quart de final d'Europa League pour les phocéen. Jeudi dernier, l'OM a perdu 0-1 face à Leipzig. Une défaite avec le tarif habituel pour l'OM a l'extérieur en Europa League (hormis contre l'Athlétic Bilbao). Tout reste à faire pour l'OM afin d'obtenir sa qualification jeudi au Velodrome. Coincé entre ces 2 rencontres, le match de soir vient mal pour Marseille. Avec un effectif limité quantitativement et un peu emprunté physiquement, l'OM risque sûrement de faire un peu l'impasse ce soir. Du moins sans galvauder la rencontre, de préserver ses forces pour jeudi. 

Une aubaine pour le MHSC donc. 

Ce soir, on s'attend donc à un match fermé, costaud voire très haché. Rudi Garcia et Michel Der Zakarian aime que leur équipe domine physiquement l'adversaire en étant notamment solide sur les duels. D’ailleurs, lorsque l'une des 2 équipes perd ses duels physiquement, elles laissent filer la rencontre. 

Le Prono : un bon match nul serait un résultat idéal pour les 2 équipes. Attention tout de même au hold-up possible dans les dernière minutes du match.