Contrairement aux années précedente la composition du PSG en Champion's League n'est pas clairement connue. Plusieurs questions se posent concernant les joueurs mais également l'animation qui sera proposée. 

Composition PSG

Sans trop de doute Unai Emery devrait débuter la rencontre avec un 4-3-3 classique avec deux milieux centre relayeurs. Un dispositif qui peut évoluer en cours de match. La composition de départ présente plusieurs interrogations: en effet Guedes (pas qualifié), Motta (suspendu), Thiago Silva (blessure), Krychowiak (choix) et Lo Celso (choix) ne font pas partie du groupe pour plusieurs raisons. 

Le technicien et tacticien espagnol s'appuit sur un groupe solide avec des titulaires en puissance. 

Gardien

Tout d'abord au poste de gardien, la récente polémique autours d'Aréola foce Unai Emery à titulariser Kévin Trapp. Revenant juste de blessure l'Allemand n'a commis aucune erreurs le week end dernier contre les Girondins de Bordeaux. 

Défense centrale 

Avec le forfait hier de Thiago Silva, la paire Kimpembe-Marquinhos devrait débuter la rencontre. En mobilisant souvent Kimpembe cette saison, les automatise de cette charnière centrales sont présentes. Une défense internationale très jeune (21 et 22 ans) qui devra avoir beaucoup

de caractère face à la MSN. 

Les Latéraux 

A gauche comme à droite, deux joueurs se disputent le poste : Kurzawa/Aurier et Meunier/Aurier.

A gauche, le choix sera difficile.Si Kurzawa semble en avance et titulaire du poste, Unai Emery sera peut être tenter de titulariser Maxwell plus expérimenté. En effet, avec le forfait de Silva , le titularisation de Maxwell apporterai plus d'expérience et sécurité en défense. En revanche, l'avenir appartient à Kurzawa. Capable d'aligner les prestations de haut niveau , il est temps pour l'ancien monégasque de s'imposer. 

A droite , Meunier semble avoir une longeur d'avance. Plus serein défensivement et plus sobre offensivement , le belge enchaine les bonnes prestations. Aurier, tout juste de retour de la CAN, peut apporter sa folie offensive.

Le Milieu à trois. 

Là aussi, la composition du milieu de terrain est connu d'avance en l'absence de Thiago Motta. Le trio Matuidi, Veratti et Rabiot sera reconduit. Ce qui interresse ici se sera plutôt l'animation de ce milieu de terrain. Le duo Verratti-Rabiot sera interressant à observer : qui des deux jouera le rôle de sentinelle devant la défense ? Qui se projetera le mieux vers l'avant ? Tout les deux sont capable de faire la passe qui élimine. Défensivement , on voit plus l'Italien se coltiner le mauvais job: les petites fautes tactiques notamment.

Enfin le rôle de Matuidi reste un mystère. Capable de se projeter vers l'avant en portant le ballon, l'homme chewing gum est un récupérateur hors pair. Pourvu seulement qu'il soit dans une bonne forme car dernièrement, les prestations de Matuidi peine à convaincre pour le haut niveau.  

Comme déjà fait par Ancelotti et réitéré cette saison, Matuidi peut également jouer sur le côté gauche de l'attaque parisienne. A ce poste, Emery profiterait des qualités offensives et de récupération de l'international français tout en densifiant son milieu de terrain avec la titularisation de Nkunku. Tactique osée intelligente et peut être tentée en deuxième mi-temps selon le score. 

Les 3 de l'attaque. 

En pointe , Cavani semble indéboulonable. Actuellement en pleine bourre, l'Uruguayen doit prouver qu'il est de la race des très grand attaquant: efficace avec peu d'occasion. Précieux dans l'animation avec ses courses en profondeurs , Cavani doit se mettre en évidence devant le but. En deuxième mi-temps, Emery sera peut être tenté de faire rentrer Ben arfa en pointe dans l'idée de conserver la balle : un faux numéro neuf à la manière du Barça de Guardiola. 

Côté droit, la concurrence entre Draxler et Lucas fait rage. Le Brésilien retrouve cette saison sont sens de la percussion et se découvre des talent de finisseur (8 buts). Sa vitesse, son energie peut convaincre face à Jordi Alba. Seulement la nouvel recrue Draxler est taillé pour les joutes de haut niveau. Plus discret, ses courses et prises de balles sont toujours dangereuse. La titularisation de l'un ou de l'autre dépendra de l'animation choisie par le coach Sévillan. 

Enfin côté gauche, Di Maria sera sans nul doute le titulaire du poste incontestablement. L'argentin souvent transparent retrouve depuis quelques temps des couleurs. En deuxième mi-temps Ben Arfa ou le magicien Pastore pourrait remplacé Di Maria. Dans un autre choix tactique, Matuidi peut être titulaire sur ce côté gauche auquel cas l'argentin sera replacé au milieu de terrain, un poste qu'il occupait lors de son passage au Real de Madrid. 

En somme, beaucoup de question sur le choix de compo du PSG. Differentes options sont laissé à Unai Emery qui en mobilisant a chaque fois son groupe depuis le début de saison s'offre plusieurs tactiques. Ainsi le PSG peut évoluer de plusieurs manières selon le jeu, la tactique et l'animation choisie par le coach Sévillan. 

Réponse ce soir !